« Deshabille-toi ! | Page d'accueil | Celui où elle boit derrière son écran »

11/12/2008

Dans le placard des hommes

Lecteurs, j'aimerais qu'aujourd'hui vous contribuiez au débat.

non mais genre, j'ai pas vu que vous avez la flemme d'écrire en ce moment tout ça. Ha ouais, parce que les visites grimpent, mais vous vous contentez d'admirer sans rien dire ?

On n'est pas au musée ici, les totos, vous pouvez parler.

En l'occurence, nous allons discuter sur les cabinets.

Pas les trucs d'avocats, non, on va emprunter le micro du trashy à Alexiane pendant 2 minutes, pour baliverner sur les WC.

toilettes_hommes.jpg

Oui mais pas n'importe quels Waters, ceux du boulot.


Oui mais pas n'importe quels Waters du boulot, ceux des hommes.

 

La porte interdite pour moi, tu vois.

D'abord, je voudrais ouvrir une parenthèse sur les wawas des femmes, à mon travail...

(

hop. parenthèse ouverte.

Je voulais juste dire que c'est une bien brave boite, là où je suis (corporate attitude), parce qu'on a des protections pour les sièges et que ça fait sacrément plaisir d'avoir un peu d'hygiène.

Parce qu'un jour, j'ai trouvé un poil sur le trône et que j'ai pu fièrement lever le nez devant lui et le jeter par dessus bord à l'aide de mon cache-lunette.

même plus peur, quoi.

bien, vu que ça me sert à rien d'être corporate vu que j'espère que personne au bureau ne tombera un jour sur mon shblog, nous pouvons fermer la parenthèse.

)

Bon, maintenant les mecs, il faut nous dire pour de vrai...

Quand vous prend l'envie de vous délester de votre café du matin, et que vous poussez la porte de la honte (ouais, on la voit, la petite mine quand on vous croise pile à ce moment là. On se cacherait bien sous sa cravate, hein ?)...

Vous entrez, vous déballez votre truc pour faire ce que vous avez à faire,et, comme votre boite est taquine, elle a installé des pissotières -le mot est laid- et non des trônes avec la petite porte qu'on peut fermer à clé pour les fois où on a des amis à déposer à la piscine.

Mais là, alors que vous comptez les fissures dans le mur, votre Chef arrive.

On se doute bien qu'il ne vient pas pour remplir le distributeur de savon liquide, hein.

Le chef s'installe donc. Il fait comme vous, mais avec son tuyau de Chef.

Oui oui, il y a des séparations entre les bidets, mais si tu es grand, tu as vite l'option de vue en plongée, non ?

Et tu si passes derrière lui pour aller te rincer les mains (car tu n'es point cro-magnon), un ziyeutage latéral est humain, si ?


Et là, lecteur, réponds : COMMENT TU FAIS POUR NE PAS AVOIR LE REFLEXE DE REGARDER, HEIN ???

 

Ca marche aussi pour le glandu de la compta, le couillon du commercial, le golio du courrier, pas de discrimination.

 

Un jour, dans ma boite d'avant-avant-avant, en pleine réunion, un de mes collègues est arrivé en se mordant les lèvres.

Je lui demande "what the fouque, Jean-Eugène ?"

Il m'écrit sur un post-it pris dans son cahier :

post it dédé.png

Du coup, moi aussi j'ai mordu mes lèvres jusqu'au sang.

Et le Fifre, qui était en face de moi (et qui est donc modestement garni), a cru que je lui faisais du gringue.

Honte galactique ? oui. (en plus je m'en doutais au vu de ses mains, je vous expliquerai une autre fois)

 

Mais ça m'a toujours taraudée l'esprit. Je serais un garçon, je ne pourrais pas empêcher mon oeil de se carapater vers son coin juste par curiosité.

Dans un resto, dans une 'scothèque, tu t'en tapes, ce sont des gens avec qui tu n'as aucun lien.

Mais au bureau, tu peux détenir une info capable de couler des réputations, voir même la société entière !!

 

The power is on the wiwi and the place where you can see the power is the wawa's !

                                                                                                          P.C., 11/12/2008

 

De même, question, si le play-boy de l'étage en a une tordue, ou que le laidron en a une Roccotesque, le regarderas-tu différemment ?

 


Lecteur, la vision de l'intimité de tes collaborateurs peut-elle changer le regard que tu portes sur eux ?

 

Question annexe :

est-ce que les patrons qui font installer des urinoirs le font parce qu'ils ne craignent pas les comparaisons ?

 

Commentaires

"The power is on the wiwi and the place where you can see the power is the wawa's !" celle là est mythique!!!

Merci Touinne pour ce fou rire intergalactique de minuit 16!

Écrit par : connasseee | 11/12/2008

ah oui j'avoue l'article du jour est très très fort... Déja le sujet fallait le denicher mais alors entre "the power is on the wiwi....." et " si tu as des amis à deposer à la piscine" j'en reste sans voix ... mais où va t'elle donc chercher tout ça ?

Écrit par : callie | 11/12/2008

Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse, je n'exhibe pas mon wiwi à tort et à travers !

(et en plus au boulot y a des séparateurs assez hauts donc on peut rien voir.)

Écrit par : Will | 11/12/2008

Problème résolu, étant dans une boite à grande majorité féminine, (80/20), la porte interdite, c'est celle des toilette femmes.
Il existe bien un urinoir dans tous les toilettes homme, mais comme ces dames viennent régulièrement squatté nos wawa faute de place chez elles, l'usage en est limité.

Pour la petite histoire, lors de mes début dans cette merveilleuse entreprise (l'esprit corporate ne peut pas faire de mail) j'utilisait ce merveilleux article de faïencerie, jusqu'au jour ou tranquillement installé à y pratiquer un normale usage, une collègue est entré pour faire le plein de sa bouilloire au robinet placé juste de l'autre coté du tout petit séparateur.
Elle devait être très concentré sur l'élaboration de son thé, car il lui a fallu un certain temps pour réaliser que j'était là en plein ouvrage.

Depuis 5 ans cette personne refuse de me regarder, change de couloir ou de direction chaque fois que nos chemin pourrait se croiser, c'est grave docteur ?

Écrit par : etyco7 | 11/12/2008

Je plussoie Connasse sauf qu'il est 9h25, que je suis au bureau, que ma porte est ouverte et que je me retiens pour pas exploser de rire (amis de la discrétion, bonjour !)

Écrit par : Crevette | 11/12/2008

Comme le dit si bien l'adage, petit sexe au repos peut devenir très gros. (si c'est un adage).
et puis tous les chefs en ont une petite, c'est pour ca qu'ils sont chefs.

Écrit par : valerie | 11/12/2008

@ Connasseee : je t'en prie.
tiens, il faut que je t'appelle tout à l'heure, au fait.

@ callie : c'est parce que je m'interroge beaucoup sur ce qu'il se passe chez les mâles quand on les laisse tout seuls.
je soupçonne que ça redevienne des gamichous.

@ Will : oui mais en tant que garçon, tu ne voudrais pas savoir si le bellâtre d'à coté n'en aurait pas une toute timide (un peu pour faire tomber son image) ?
juste la curiosité, quoi ?
réponds.

@ etyco7 : je me suis lolifiée, merci ! bah oui, je peux la comprendre, même si au bout de 5 ans...
il y a des gens qui le prennent avec bonne humeur, d'autres qui sont tout génés, par exemple, toi, après cet épisode drôlatique, as-tu évité son regard pendant quelques jours ?

@ Crevette : oui mais il faut exposer la vérité aux yeux du cyber monde !

C'est arrivé à une de mes collègues, dans l'autre sens. A son étage, il n'y a que des hommes. Donc, ce sont ses toilettes à elle qui sont squattés. Et un jour où elle y va pour se laver les mains, son chef est sorti d'une des cabines secrètes, pantalon pas boutonné, chemise en dehors etc... grosse gêne sur le moment, mais 4 jours après, ils en ont rigolé.
(4 jours à éviter tout regard, cf etyco7)

@ valerie : ah non, j'ai couché avec des chefs qui en avaient une grosse.
(pas forcément MES chefs, je précise)

Écrit par : Petite Cervoise | 11/12/2008

J'avoue, étant grand, j'ai facilement l'oeil qui peux glisser de côté pour zyeuté machinalement le troll chauve de mon voisin.
... Le moment de solitude, c'est quand le gars s'en aperçoit et me regarde droit dans les yeux...

Par contre, au bureau, les urinoirs ne sont pas côte à côte dans les wawas for men, et je pense que c'est en grande partie pour que le chef ne se sente pas humilié par le stagiaire adepte de la poutre de Bamako.

Écrit par : Nakito | 11/12/2008

Valérie m'a piqué mon commentaire...

Si si, je t'assure, y'en a des petits qui dorment et des gros qui travaillent ! :D

Écrit par : Gallïane | 11/12/2008

@ Nakito : aha !! et as-tu, à l'instar de mon collègue Jean-Eugène, divulgué des informations résultant de ton observation wawatale ?

Dis, si les urinoirs ne sont pas cote à cote, ils ne sont pas face à face, quand même ?
ça déconcentre...

@ Galliane : oui oui, heureusement que le système téléscopique ne marche pas que pour les balais !

Écrit par : Petite Cervoise | 11/12/2008

Franchement, non, pas vraiment.


Et puis en plus y a pas de bellâtre au boulot :D

Écrit par : Will | 11/12/2008

J'aurais bien voulu participer au débat sur ce sujet essentiel mais perso je ne supporte pas les urinoirs alors je vais toujours derrière la porte. Ben ouais au moins là il y a du papier pour s'essuyer la goutte. C'est plus propre que de s'en foutre partout en se secouant le tuyau pour s'en débarrasser.
Sinon quand je peux vraiment pas faire autrement et que je vais aux urinoirs ça m'arrive de jeter un coup d'oeil mais la bite des autres je m'en fous un peu quand même.

Écrit par : Archie | 11/12/2008

Le Will ment: à son boulot, il y a un bellâtre: lui.

Écrit par : Ad, chez le Will | 11/12/2008

Hé le glandu de la compta, il t'emmerde ! :D

Écrit par : SuperBoulet | 11/12/2008

@ Will : et tu n'as jamais grillé personne en train de jeter un oeil chez toi ?

(en parlant de bellâtre, celui de mon étage vient de passer... mais c'est vrai qu'il est objectivement beau, lui)
(je dois dépécher un espion dans les wawas, tu crois ?)

@ Archie : on est d'accord que les hommes ne vont pas dans les urinoirs pour mater (ou alors les pervers), mais le coup d'oeil "réflexe" m'intrigue car je suis sure que je l'aurais aussi, si j'étais dotée d'un wiwi.
c'est juste que chez les filles, ça n'arrive pas

Écrit par : Petite Cervoise | 11/12/2008

@ Ad : Ad, tu nous expliqueras un jour comment que tu es en week end en milieu de semaine ? même quand j'étais étudiante, j'avais pas de super semaine comme ça... je me suis faite avoir ?

@ SuperBoulet : boh c'est pas grave d'être un glandu. Les glandus de ma boite, ils sont très sympas par exemple, hein !
bon, tu racontes une histoire de wawas ?

Écrit par : Petite Cervoise | 11/12/2008

Alors en fait, je pense que tout le monde a déjà vécu la même chose que moi :

Je vais aux toilettes au boulot. Là, je croise une de mes collègues, qui me dit
- Ha putain y'a quelqu'un qui s'est lâché grave.
- Ha bon ?
- Ouais, nan mais les gens sont dégueulasses.

En fait, la feinte, c'est que c'est cette fameuse collègue qui avait pourri les toilettes. Ahah.

Écrit par : SuperBoulet | 11/12/2008

@ SuperBoulet : ah c'est connu ça.
l'injustice de la vie profonde, c'est quand tu vas au pipi room juste pour te laver les dents, et que quelqu'un a eu un "bad sushi" juste avant. Evidemment, c'est toi que l'on regarde avec les yeux ronds et les joues rouges à ce moment là.
Evidemment² si tu dis "ouh la la quelqu'un a été mal on dirait", on va t'accuser de mauvais foi en plus.

Calimero mode.

Écrit par : PEtite Cervoise | 11/12/2008

Bon je suis pas d'accord du tout, TOUS les chefs n'en ont pas une petite, mon chéri est chef et il est plutôt bien doté !! Vu qu'il est aussi mon chef ben son wiwi je le connais bien !

ça doit faire bizarre quand même de voir la bistouille de son chef...

Écrit par : DavinA | 11/12/2008

PC : Une seule fois, j'ai lâché une info mais parce que le gars (un stagiaire en plus !), c'était pas un wiwi qu'il avait, c'était Godzilla !!! (mais pas vert, hein...).
Je l'ai d'ailleurs soupçonné d'en être fier : le gars qui fait pipi la tête en arrière, le bassin légèrement en avant... c'est louche. et puis quand il secoue l'engin pour oter la dernière goutte, ça faisait presque ventilateur !

Bref, je n'ai pas pu m'empêcher d'en parler à mes collègues. et c'est là que j'ai compris que la femme est vénale : En gros entre batifoler avec le stagiaire parce qu'il est génétiquement sur-masculinisé et s'envoyer en l'air avec le chef même s'il en a une rikiki mais parce qu'il est chef, elles préfèrent la seconde solution.

... A moins qu'elles m'aient dit ça parce que j'étais leur chef ?...

Écrit par : Nakito | 11/12/2008

Ah ben moi je fais des études qui privilégient la réflexion. Donc ils nous laissent du temps pour réfléchir. (Et regarder Médicopter)

Écrit par : Ad, chez le Will | 11/12/2008

ben, t'as couché avec combien de tes collègues du coup Nakito ? :D

Écrit par : Will | 11/12/2008

a mon avis personne ne se retiens ! je suis sure que les mecs regardent

Écrit par : lili est insolente | 11/12/2008

@ DavinA : félicitations ma belle ! chef + bien loti, c'est un bon parti ça.
ils en fabriquent encore, dans le magasin où tu l'as trouvé ?

@ Nakito : tu veux dire par là que tu en as une modeste ?

mais oui, le fait d'être chef crée une espèce d'auréole qui réveille nos pulsions érotomanes, tout ça. Après, si ton stagiaire s'amusait à la montrer partout, ça expliquerait aussi pourquoi elles n'en veulent pas. Y a plus de mystère...

@ Ad : Médicopter, c'est le truc qui passe après Jean Luc Delarue l'après midi ?
Genre, la trilogie Medicopter - Le Renard - Des chiffres et des lettres ?

@ Will : Nakito, réponds.

Écrit par : Petite Cervoise | 11/12/2008

Non, c'est sur une chaîne genre étrange, après les vacances de l'amour
Encore de nombreuses histoires ébouriffantes cet après-midi!

Écrit par : Ad, chez le Will | 11/12/2008

@Cervoise : Joker !
@Will : Joker !

Écrit par : Nakito | 11/12/2008

va chez spike y'a des magnifiques toilettes !

Écrit par : Glamazone | 11/12/2008

@Ad : AB1 ? attends, elle n'st pas étrange, celle là elle est juste cultissime.
Il y a "les filles d'à coté" aussi, non ?
avec Gérard ?
et Daniewl, l'améwicain qui fait craquer tout l'immeuble ?

@ Nakito : attention, l'expression "un silence éloquent" te guette... tu ferais mieux de donner des ordres de grandeur, à la limite

@ Glamazone : qué qué qué ? ils sont comment les waters de la Spike ?

Écrit par : Petite Cervoise | 11/12/2008

Ah ben je sais pas, là je regarde la chaîne avec les débats du Sénat.
(c'est drôle)

C'est parce que je travaille un peu.

Écrit par : Ad, chez le Will | 11/12/2008

Les débats du Sénat ? Y en a un qui ronfle plus fort que les autres ?

Écrit par : Will | 11/12/2008

ok ok j'avoue je le fais parfois, mais comme tu dit, c'est machinal, je regarde sans regarder en fait.
un jour je me suis fait crame r par un type au resto (quick j'avoue) c'est comme ça que je me suis rendu compteque je le faisais.
mais sinon je ne m'interesse pas aux wiws, comme tu dis, mais plutot aux wiwettes mais on peut pas regarder aussi facilement

Écrit par : le sous cultivé | 11/12/2008

N'allez pas voir les toilettes photographiées par Spike, si vous êtes sensibles, vous allez vomir.

Nakito, tu en as dit à la fois trop et pas assez. Pas de joker !!

Et oui, il y a les Filles d'à côté sur AB1. Et je trouve que ça a super mal vieilli, d'ailleurs ! Mais au 458e degré, c'est toujours aussi drôle, en fait !

Écrit par : Crevette | 12/12/2008

La photo est excellente et l'article m'a fait drolement rire ! Je suis bien contente d'être une fille, et de ne pas avoir ce souçi existentiel :-)

Écrit par : laura | 12/12/2008

@ Ad : tu siestais ?

@ Will : non mais sans Raymond Barre, c'est plus pareil...

@ le sous cultivé : bienvenue ! ben oui que les wiwettes c'est privé, ce serait trop facilehein sinon. donc, il y a bien réflexe, merci de confirmer !

@ Crevette : l'image de la Spike ne s'affiche pas au boulot, je dois attendre ce soir pour aller voir. mais après le caca mural que nous avons vu, elle et moi à un Starbucks, son trone doit etre juste spectaculaire...

@ Nakito : Crevette insiste. REPONDS.

@ laura : welcome et contente que tu aies souri !
heureusement, nous on a des toilettes qui gardent notre part de mystère intacte...

Écrit par : Petite cervoise | 12/12/2008

Écrire un commentaire