« Secoue ta crinière et libère ta braguette | Page d'accueil | Moundir, l'aventurier de l'amour (pourquoi ?) »

03/02/2010

Interlude maritime

Je ne sais pas comment vous décrire cette sensation, peut être que "wahooo" ça vous mettera sur la piste.

J'ai finalement débranché, le week end dernier.



Pas juste débranché un modem, ou laissé le portable se vider de sa batterie.

En italien, on dit "staccare la spina". Une jolie expression qui veut dire débrancher un appareil mais aussi détacher l'épine, littéralement.

spina.jpg



En fait, ça a été facile. Jeudi soir, je racontais à une amie mon week end précédent, où je voulais prendre l'air à la mer avec la Nama, mais au lieu de ça j'ai fini aux urgences à me faire codéiner le corps.

Une simple phrase "on y va samedi, si tu veux ?" et le road trip de Thelma et Louise au bout du rouleau était scellé.



Un voyage de quelques heures sur les routes normandes encore inconnues pour moi, à chanter très fort et très faux sur Bon Jovi (qui était consterné par le massacre, depuis l'autoradio) en fumant des cigarettes roses.

A l'hotel, juste le temps d'enfiler un maillot de bain pour plonger, avide, dans la piscine (couverte et chauffée, faut pas déconner).

Avide d'eau, de me sentir en apesanteur, légère, d'essayer de monter sur une bouée pour finalement me rater et faire une cabriole indigne de Muriel Hermine qui m'a assassiné les sinus.

Avide de retenir ma respiration pour aller sous l'eau, par choix.

Avide de battre des pieds très fort et d'aimer retrouver l'air à la surface.

 

muriel hermine.jpg
(moi aussi je fais ça, mais pas avec la même grâce)


Le soir, après un plateau de fruits de mer de sa race qui tue, casino.

De toute façons, il était à 10 mètres de l'hôtel, on était un peu obligées d'y aller.

Là, on a bien compris qui avait de la chance en amour, et qui avait de la chance au jeu.

L'une a décuplé sa mise à la boule.

L'autre est repartie avec à peine le quart de sa mise.

 




L'autre c'est moi, donc je demande officiellement au maharajah bonnasse qui m'aime secrètement de bien vouloir se manifester, parce que j'ai la preuve tangible de son existence, à présent.

(ou alors Michel Denisot va bientôt sonner à ma porte, nu avec un bouquet d'églantines)

 



Ceci dit, c'est certainement le blackjack qui m'a perdue, parce que j'ai quand même dealé pas mal de jetons entre mes mains, pendant la soirée.

La saison étant morte, les croupiers étaient particulièrement gentils avec nous. Moi qui pensais qu'ils ne pouvaient quasiment pas parler avec les joueurs... samedi soir, ils nous conseillaient, même.

Et oui, le jeu est dangereux. Surtout le djack.

Aux machines à sous, j'ai fait plein de dingdings, instant Picsou, fortune de pièces de 10 cents, échangées au poids contre des billets plus transportables (j'avais pas pris ma cariole).

 

deauville trouville.jpg
c'est toujours le Nokia E63 qui fait la photo, donc on est indulgents.
à la base, on lui demande juste de téléphoner.




Dimanche matin, réveil orgasmique avec ma vue sur la mer.

Petit déjeuner servi au lit.

Face à la mer.


Séance de contemplation, enroulées dans nos couettes comme des nems, sur le balcon, en fumant des cigarettes roses.

Face à la mer.



A se dire qu'on n'est finalement pas à plaindre et que la sérénité n'est pas si difficile à obtenir.


Alors certes, il y avait un vent très très très très froid, je n'ai pas osé mettre un dixième d'orteil dans la mer, je n'ai pas pu faire de promenade à cheval (parce que les pauvres, il doivent aussi se geler les $ouilles sabots.

Mais je suis revenue à Paris remplie d'air iodé, en chantant toujours très fort et très faux sur Bon Jovi et en fumant des cigarettes roses.

Sauf que là, c'était différent...

 

 

* Les cigarettes roses, ce sont des Pink Elephant, elles ne contiennent que du tabac nocif et de l'arôme de vanille (un peu nocif, du coup). N'allez pas croire que je me drogue au volant.

Commentaires

Ah bah je vois que la Normandie n'a pas été mauvaise pour tout le monde :)

Écrit par : callie | 03/02/2010

Ah bah voilà, t'as fini par réussir à y aller à la mer !

Enfin bon, moi j'dis que ça vaut pas les volcans d'Auvergne tout ça ! :p

(qué chauvine ?)

Écrit par : Gallïane | 03/02/2010

Zaï zaï zaï zaï (toudoudoudou-tou-tou) Zaï Zaï Zaï Zaï...
:)
C'est zoliiiiii.
Et je me représente très bien le nem tout blanc sur la terrasse face à la mer (j'aurais dû grandir)

Écrit par : Zette | 03/02/2010

ça c'est un programme de folaïe comme j'adore (et l'air iodé, il n'y a rien de mieux pour ravigoter l'organisme...)

Écrit par : La Femme coupée en deux | 03/02/2010

Pauvre Bon Jovi...
Et sinon vais encore étaler ma culture pour te dire que les chevaux, ils ont pas froid, ils ont leurs poils d'hiver. C'est un peu comme si tu empilais 2 combinaisons de ski doublées en polaire. Donc t'inquiètes pas pour eux (par contre toi dessus tu aurais pu te geler les orteils sévère !)

Écrit par : Crevette | 04/02/2010

Finalement, ça s'est donc terminé nettement mieux que Thelma et Louise ?
... et c'est tant mieux, d'ailleurs.

Écrit par : Nakito | 04/02/2010

Je préfère nettement ta Normandie à celle de Callie. J'aime bien l'image de toi hurlant du Bon Jovi à tue-tête en secouant tes cheveux dans tous les sens !

Écrit par : Joker | 05/02/2010

@callie : les improvisations sont très souvent réussies !!

@galliane : rien ne remplace la mer, ma chérie...
(j'en viens, il faut dire)

@Zette : le duo de nems a beaucoup plu aux passants qui levaient le nez et voyaient des trucs indéterminés sur un balcon... en plus, on a fait rire les normands, on a bien fait d'y aller tiens.

@La femme coupée en deux : partir "à l'arrache" c'est vraiment bien. Pas d'attentes, juste un rdv avec l'iode.

@Crevette : ils ont bien de la chance de rester élégants en ayant chaud. Nous, avec nos écharpes sur la figure, on ressemblait à Kenny de South Park avec une burka.

@Nakito : ah oui, quand même... mais il n'y a pas de désert pour faire le saut de l'ange en voiture, en Normandie...

@Joker : et maintenant, je prie pour ne pas avoir été prise par un radar mobile sur le chemin du retour... la prochaine fois, on prend le train !

Écrit par : Petite Cervoise | 05/02/2010

Le black jack j'adore !!!
J'y ai joué 3 heures durant avec 20 euros !!! et je suis repartie avec 18 euros !!!! 2 euros les 3 heures de jeu... ça va c'est pas cher payé !!!! maintenant je reconnais que j'ai passé beaucoup de jetons dans les mains !!!!
Et les croupiers sont plus gentils qu'on peut croire, ce sont eux qui nous ont appris et parfois conseillées !!!

Écrit par : zaza | 05/02/2010

@zaza : ce jeu est trop addictif !! Le jour où je viendrai dans le sud, on ira faire sauter la banque ? (enfin, c'est plutôt la banque qui nous fait sauter, on peut pas dire qu'on se fasse facilement des c******s en or au BlackJ)

Écrit par : Petite Cervoise | 08/02/2010

La prochaine fois, tu m'emmènes dans ta valise? (et je t'embarque dans une folle galopade chevaline sur la playa!) :p

Écrit par : lilith | 09/02/2010

Bonjour et merci pour cette idée de balade et de ballade bien tentantes. Juste une petite question : quel était votre sublime hôtel et ça coute combien (pour commencer à économiser) ?

Écrit par : Pernot | 27/02/2010

Écrire un commentaire